Tête à Clark

14 03 2012

Comme on…come on. La maîtrise sous-entendue de l’anglais est dans le vent. Cette émission est très « show biz » et Pascale Clark se donne l’air de dominer tous les sujets, comme parfois aussi ceux qu’elle invite, ce qu’elle exprime implicitement par un rire entendu, en tout cas pour ceux qui l’écoutent. Combien d’auditeurs l’entendent et, parmi eux, combien pour n’avoir pas éteint le transistor (mot qui lui a paru désuet ce matin du 13 mars, puisqu’elle est dans le vent) ou avoir oublié de basculer sur une autre radio.

Elle domine aussi l’astronomie (voire l’astrophysique) et évoque la conjonction de Vénus et Saturne en ajoutant avec finesse la précision qu’elle est visible dans l’hémisphère nord. J’imagine que ce rajout a pour fonction de suggérer sa maîtrise du sujet, ce qui pourrait confirmer qu’elle entend être la principale vedette de son émission. C’est une précision qui laissera probablement indifférent la majorité et induira les plus crédules en erreur car c’est inexact. Même si ça n’intéresse personne, il aurait été plus fin de signaler que le même phénomène, parfaitement visible aussi dans l’hémisphère sud, voit la bas Vénus à gauche de Jupiter quand elle est vue à droite chez nous.

Quand on a quelques difficultés à se situer dans l’espace, pourquoi en rajouter ? Je me demande si beaucoup de ses affirmations, dans d’autres domaines que je ne connais pas bien, sont aussi approximatives.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Mon cours de français |
essai09 |
Un amour de "Pékinoise" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ghadalam
| journal-de-lulubie
| Mes passions de ptit dragon